Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Découvrir Beauraing / Les villages / Honnay-Revogne
Actions sur le document

Honnay-Revogne

Revogne, domaine mérovingien qui aurait reçu son nom d'un germain,à l'époque des invasions. Son château fortifié, du début du 10ème siècle, devint le point de défense de la prévôté liégeoise. et le centre d'une ville forte entourée de remparts, datant de 1241 et comportant trois portes : la porte de Lomprez, du Levant et du couchant, dont il reste peu de traces.

Revogne se dépeuple et devient un domaine rural. Lors de la réorganisation territoriale imposée par la révolution, Revogne n'est plus qu'une dépendance de Honnay.

La première trace d'activité industrielle date de 1354 : en effet, un relief cite à Revogne "la porte vers le four à chaux". Au début du 19ème siècle, la vie économique est dominée par l'agriculture, ainsi que par l'élevage et les commerces de chevaux. L'activité industrielle se résume au filage du chanvre et du lin, à deux moulins à eau et une brasserie. En 1868-1869, on cite pour Revogne la production des mines de plomb et de pyrite. Par contre à Honnay, vers 1891, l'industrie consiste à l'exploitation d'une carrière de sable, en une tannerie et une brasserie.

Certains pensent que le nom de Honnay (en wallon Onai) trouverait son origine dans le mot latin Hunacum sigifiant Val de Huno. Il est vrai que le village se trouve sur le parcours d’un diverticulum romain unissant Givet à Rochefort.
Le site de Honnay a été occupé dès l'antiquité. On y a découvert des vestiges gallo-romains et des tombes mérovingiennes. L'histoire de Honnay est intimement liée à Revogne.

A voir à Revogne : une ancienne porte du mur d'enceinte de la Ville, le château-ferme et l'église.

Site consacré à Revogne : http://www.revogne.be/index.html http://www.revogne.be/index.html

Ce site, réalisé par Monsieur Dominique Nemery de Bellevaux, se veut avant tout un hommage à son père Eugène Nemery de Bellevaux, propriétaire du château de Revogne et décédé à l’âge de 91 ans (à Revogne) le 12 janvier 2009.

 

Eugène Nemery de Bellevaux, Pharmacien de son état, était également un grand historien. Président honoraire de la société archéologique de Namur, membre de la commission des « Monuments et sites » (chargée des classements). Eugène Nemery de Bellevaux à écrit un grand nombre de livres historiques dont se sont inspirés tout ceux qui ont écrit sur Revogne, la Famenne, Lavaux-Sainte-Anne, et biens d’autres lieux.

 

Pour rappel, il a écrit entre autre :

Nombre de publications dans les annales de la société archéologique de Namur. (Sur les paroisses de Famenne, entre autre).

L’histoire de Revogne 1965 : « Revogne, Ville déchue, centre vital de la Famenne liégeoise au moyen âge »

La seigneurie de Lavaux-Sainte-Anne du XVIe siècle à la fin de l’ancien régime.

L’Ancien Doyenné de Rochefort des origines à 1559

La Femenne : Histoire d’une région naturelle

Le meuble Namurois au XVIIIe siècle

Guides et organisation d’expositions

Etc…

Eugène Nemery de Bellevaux, amoureux de la Famenne et de son petit village de Revogne s’en est allé le 12 janvier 2009.

Arrière petit fils du docteur Augustin Vermer (bien connu dans la ville de Beauraing et ayant habité la château de Neuville).

Domicilié dans la commune de Beauraing depuis des années, il me paraîtrait normal qu’on lui rende un petit hommage.

 

Culte :

L'eucharistie est célébrée à Honnay en l'Eglise Notre-Dame, le samedi à 18h00 (sauf le 4ème samedi du mois en été car messe à Revogne).

L'eucharistie est célébrée en été à Revogne en la Chapelle Saint-Etienne, le 4ème samedi du mois à 18h00.