Information

Coronavirus

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Conseil communal / Programme de politique générale
Actions sur le document

Programme de politique générale

Vu le Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, notamment l’article L1123-27, § 1 prescrivant que : « Dans les deux mois après la désignation des Echevins, le Collège soumet au Conseil communal une déclaration de politique communale couvrant la durée de son mandat et comportant au moins les principaux projets politiques ainsi qu'un volet budgétaire reprenant les grandes orientations en la matière.

Déclaration présentée en séance par Mr M. LEJEUNE, Bourgmestre

« Je tiens tout d’abord à remercier les Beaurinoises et Beaurinois pour le soutien massif à l’équipe en place et à ses nouveaux membres, mais aussi féliciter tous les candidats toutes listes confondues présentes lors de cette campagne électorale. Ils méritent tous notre respect.

Je n’oublierai certainement pas que cette victoire n’appartient pas à l’une ou l’autre liste, mais à vous tous, habitants de Beauraing.

Aux cours des six ans à venir, nous poursuivrons les travaux entamés sous la législature qui s’achève afin de permettre à notre ville de se développer et d’assumer son ambition de commune pilote de notre région.

Ceci dans un dialogue avec les conseillers de la minorité dont les remarques seront toujours prises en compte si elles sont frappées du respect de progresser et dans des balises budgétaires raisonnables.

Cette déclaration de politique générale ne veut être grevée d’aucune exclusive. Bien d’autres idées, j’en suis sûr, y trouveront encore leur place en cours de législature, au gré des circonstances, des opportunités ou des idées que l’on saisit ici au conseil, avec la population, avec les membres des commissions ou de l’administration. Car aucun projet d’envergure ne peut se mener seul.

L’image, la réputation de Beauraing progresse, c’est aujourd’hui une ville en pleine vitalité qui se développe dans tous les domaines économiques, sociaux, culturels.

Quels objectifs avons-nous pour notre commune ?

La législature qui s’ouvre sera à nouveau pleine de défis. Il nous faudra sans cesse mobiliser nos talents, rassembler nos forces vives afin de mettre en œuvre les projets que nous avons pour notre commune pour qu’elle occupe définitivement la place qui lui revient dans le jeu de concurrence qui se joue entre les villes, mais aussi et surtout afin de répondre aux défis de notre époque.

Nous devons avoir sans cesse à l’esprit la volonté de développer les activités économiques, notre commerce, nos écoles, le tourisme, améliorer notre cadre de vie, faire entrer notre ville dans la voie de la transition dans un cadre de vie préservé et solidaire entre nous tous.

Par quelle stratégie ?

Nous devons travailler sur tous les axes qui peuvent renforcer notre identité et en faire la promotion, travailler sur l’attractivité.

L’attractivité, c’est le rayonnement d’une ville, elle s’incarne dans des projets concrets et de qualité qui peuvent nous différencier des autres, dans les aménagements urbains autant que dans nos campagnes.

Notre ville doit aussi s’adapter à son époque, comme par exemple au phénomène du vieillissement qui donne du temps pour le tourisme, le bénévolat, de nombreuses activités qui participent aussi à l’essor économique.

Nous devons prendre les orientations stratégiques les plus appropriées à ces changements démographiques.

L’attractivité d’une commune c’est aussi un entretien permanent et soigné, la propreté publique dans le centre autant que dans les villages, l’état des trottoirs, des voiries. Ce sont des équipements sportifs de qualité, des plaines de jeux propres, une vraie cohésion sociale, une attention à la sécurité de tous les usagers.

L’attractivité ce sont aussi les projets structurants visibles dans le territoire. Par exemple ; la placette Aire de campagne en cours d’aménagement au centre-ville, des pistes cyclables, des parkings (gratuits), un petit patrimoine préservé dans nos villages, le parc du Castel avec des infrastructures restaurées.

Notre majorité est bien consciente des attentes de nos concitoyens en matière de sécurité publique, de sentiers entretenus, de voiries propres avec des filets d’eau.

Au cours des 6 années à venir, au travers de tous ces projets notre ligne directrice sera d’améliorer sans cesse notre qualité de vie au bénéfice de chacune et chacun.

Notre programme se décline en 13 thèmes. 13 enjeux importants.

1. Environnement

La transition écologique est LE DEFI majeur de notre temps. Il affecte tous les domaines de notre vie, avec pour enjeu de vivre plus en harmonie avec la nature, les autres et nous-mêmes.

Dans cette perspective, nous nous engageons à :

  • mettre en œuvre le plan d’actions initié dans le cadre de la Convention des maires en vue de la diminution de production de CO2. (Par exemple pas l’isolation optimale des bâtiments publics, placement de panneaux photovoltaïques, encouragement de la mobilité douce, promotion des circuits courts, utilisation préférentielle des énergies renouvelables…)
  • nous montrer intransigeants à l’égard des dépôts sauvages et incivilités avec la mise en place d’un service clairement nommé, dédicacé à l’entretien des espaces verts et de la propreté pour nos villages et le Centre, ceci afin d’offrir un interlocuteur local de proximité.
  • Participer à toutes actions en vue limiter la quantité de déchets ménagers produits sur notre territoire (opération zéro-déchet, récupérateur de canettes, distribution de poules, développement du réseau des ambassadeurs de la propreté,…).
  • Préserver notre qualité paysagère lors de la délivrance de permis, privilégier l’enfouissement des bulles à verre, installer des poubelles supplémentaires dans les espaces publics.
  • Rencontrer les initiatives citoyennes en matière de transition
  • Favoriser le recyclage et la seconde vie des objets, établir un repair-café, encourager les donneries.
  • Organiser ponctuellement une collecte des déchets verts encombrants.
  • Poursuivre la gestion différenciée de nos espaces verts via la poursuite du plan Maya
  • Rêver de Beauraing, Ville Zéro Déchet! (ou Beauraing Ville Propre)

En résumé, notre plan se décline en 10 mesures pour la propreté.

1) Augmentation du budget et désignation de personnels affectés à la propreté.

2) Campagne BeWapp annuelle de ramassage dans les villages avec concours du plus grand nombre de sacs. Participation au projet « récupération des cannettes ».

3) Campagne de sensibilisation dans les écoles, sur les lieux de travail, sur les chantiers

4) désignation d’un échevin et d’un responsable communal de la propreté.

5) Application stricte des amendes et plus de soutien, temps accordé aux agents constatateurs, pose de caméra aux endroits sensibles

6) Pose de poubelles, distribution de sac pour déjections canines,

7) Distribution de poules, encouragement du compostage, actions en faveur du zéro déchet, …

8) Soutien financier et matériel aux initiatives de seconde vie/deuxième main : Repair café, donnerie, bourse aux jouets/livres/vêtements

9) création d’une aire de broyage des déchets verts

10) Concours annuel du village propre avec récompense des projets/initiatives des associations envers la propreté. Soutien concret aux ambassadeurs de la propreté.

Notre commune doit se donner les moyens de devenir une ville exemplaire en matière de propreté publique, ainsi que faciliter le contact avec notre service propreté de manière à permettre une intervention rapide des services communaux.

2. Enseignement

A Beauraing, 3000 enfants fréquentent quotidiennement nos écoles. Nous devons avoir pour obsession d’offrir les mêmes chances à chacun de nos enfants avant, pendant et après la classe, afin que chacun puisse démarrer dans la vie avec les mêmes chances et vivre une scolarité épanouie.

A cet effet, nous proposons de :

  • Construire un bâtiment pour renforcer la capacité et la qualité de l’accueil extrascolaire, ainsi qu’organiser une école de devoirs.
  • Développer une classe d’intégration pour enfants en difficulté au sein des écoles communales.
  • Proposer un programme d’activités variées pendant les « jours blancs », à la fin de l’année scolaire
  • Organiser un salon des métiers et apprentissages pour tous les étudiants à partir de 16 ans.
  • Redessiner les cours de récréation en créant des zones colorées spécifiques selon les âges et les activités.
  • Répondre aux besoins matériels nécessaires à la mise en place de repas-soupes dans les écoles communales.
  • Prévoir des cours d’alphabétisation pour toute personne adulte.

3. Enjeux sociaux et santé

L’enjeu social, c’est aujourd’hui de répondre à un double défi démographique imposé par la réalité de notre pyramide des âges : maintenir les jeunes ménages sur notre territoire et intégrer davantage nos aînés dans les projets communaux.

Les défis liés aux nouvelles formes de précarité de la population sont aussi nombreux.

Notre Commune au travers de son Cpas restera vigilante à ne laisser personne au bord de la route.

La cohésion sociale, c’est le reflet de notre capacité à être solidaire entre nous tous.

La politique sociale se poursuivra donc dans la continuité de ce qui a été réalisé et mis en travaux au cours des six dernières années dans une multitude de projets.

Pour ce faire, il nous semble primordial de :

  • Être attentif à conserver l’accès aux activités sportives et de loisirs à des prix qui n’excluent aucune famille
  • Nous impliquer dans la création d’une maison médicale et dans le soutien à tout projet d’hébergement de personnes âgées.
  • Venir en aide aux familles dont un proche est atteint de déficience mentale (Alzheimer, …) en aménageant un lieu d’accueil et de rencontres pour les familles, …
  • Instaurer un service d’aide et de veille à l’égard des personnes âgées et isolées, encourager le maintien à domicile
  • Créer une cellule handicontact au sein de l’hôtel de ville,
  • Pérenniser le conseil consultatif de la personne handicapée
  • Soutenir la participation active des aînés à la vie communale au sein de la commission afin de lutter contre l’isolement, en soutenant le volontariat dans les milieux de l’enfance, écoles des devoirs, centre culturel, …
  • Avec le Cpas intensifier toutes actions en faveur de la lutte contre la pauvreté, mettre tout en œuvre pour encourager la (ré)insertion professionnelle via la remise au travail et la formation des sans-emploi. ( job coach, ateliers, formations, …)
  • Promouvoir les services d’aide existants (épicerie solidaire, taxi social, boutique de seconde main, …)
  • Soutenir le conseil consultatif des enfants dans ses actions en faveur du mieux vivre ensemble et du respect de chacun.
  • Accroître l’offre d’activités pour les tout-petits (psychomotricité, massages mamans/bébés, stages pour les 2,5 ans, …).

4. Vie associative

Le monde associatif, les comités créent des liens, favorisent la cohésion sociale, l’engagement et la valorisation des personnes. Ils sont les piliers fondateurs d’une vie harmonieuse et ceci plus particulièrement au sein de chaque village.

Pour atteindre cet objectif, nous devons :

  • Répondre aux besoins en infrastructures avec
  • Des locaux adaptés (pour les mouvements de jeunesse..)
  • Des lieux de rencontre autant dans les villages et le Centre.
  • Des espaces de stockage pour le matériel des comités et autres associations.

Nous veillerons dès lors à ce que

  • chaque village dispose d’un espace rencontre pour ses habitants, comités et associations.
  • Créer une plateforme en ligne pour permettre au secteur associatif le partage de bons procédés, l’échange de services, le prêt de matériel, la coordination des agendas, …
  • Aller à la rencontre des associations, commerçants et comités de village situés sur notre territoire et tout mettre en œuvre pour répondre à leurs attentes.
  • Mettre en valeur le travail des très nombreux bénévoles dans tous les domaines.
  • Associer davantage nos forces vives lors d’organisations d’évènements (OT, CC, Comité des commerçants, commune…)
     

5. Urbanisme et logements

Notre commune jouit d’un cadre de vie exceptionnel en harmonie avec la nature qui l’entoure. L’urbanisation doit être réfléchie avec le souci du respect de ce cadre de vie qu’il faut préserver.

Dans un devoir de solidarité, nous devons essayer de rendre l’accès à un logement décent et financièrement abordable moins difficile.

Dès lors nous nous engageons à

  • Terminer l’urbanisation des terrains situés à Floquaux afin de mettre à disposition des terrains à des prix abordables.
  • Conserver une cohérence esthétique entre anciens et nouveaux logements
  • Privilégier les technologies durables lors de construction ou rénovation de bâtiments publics.
  • Prévoir l’aménagement d’espaces verts dans tout projet de construction. Intégrer la réflexion de protection de nos paysages.
  • Être attentif aux propriétaires peu scrupuleux tentés par la politique du marchand de sommeil.
  • Encadrer le développement des gîtes en harmonie avec le voisinage dans nos villages.
  • Promouvoir l’habitat partagé ainsi que l’habitat solidaire et intergénérationnel
  • Dans les projets de constructions multiples, exiger un minimum de logements adaptés PMR ou adaptables !

6. Mobilité-Travaux

Notre commune ne cesse de se développer. Le nombre d’usagers de la route s’intensifie. Nous devons continuer à encourager la mobilité douce, offrir plus de places aux piétons, cyclistes et PMR.

La sécurité sur nos voiries sera une de nos principales priorités.

A ce titre, il est important de :

  • Favoriser le maillage stratégique de notre territoire via des pistes cyclables afin de favoriser les déplacements à vélo en toute sécurité vers tous les points d’intérêt.
  • En lien avec l’étude Beauraing 2020, finaliser le long-point de Berry et réaménager les trottoirs du centre-ville et dans les villages en veillant spécialement aux personnes à mobilité réduite.
  • Etablir un programme de rénovation et de placement de filets d’eau sur tout le territoire.
  • Organiser une journée de promotion de la mobilité douce et l’encourager grâce à la création d’un réseau de voies lentes.
  • Défendre à tout prix la présence et l’efficacité des transports publics en zone rurale (coordination TEC-SNCB, service minimum, …).
  • Créer une plateforme de mobilité connectée afin d’améliorer l’offre de covoiturage.
  • Aménager des places de stationnement supplémentaires dans le centre ou à proximité.
  • Maintenir la gratuité des parkings.
  • Installer des bornes de recharge pour véhicules électriques.

7. Patrimoine et tourisme

Préserver notre patrimoine, c’est préserver nos racines. La mise en valeur de nos richesses contribue à la sauvegarde de notre identité autant qu’à la promotion du tourisme.

Le tourisme est un vecteur d’emplois à part entière souvent sous-estimé. Si Beauraing est connu pour le site des apparitions, il l’est aussi pour son caractère vert qu’il faut développer avec le souci du bien-être de nos randonneurs. Nous devons travailler davantage sur l’image de notre commune.

Dans cette optique nous nous engageons à

  • Mettre en œuvre le plan de valorisation du Parc du Castel, par la restauration de ses infrastructures (barbecues, bancs, piste vita, parking, cheminements, murets, boisements, ..)
  • Poursuivre l’entretien et la restauration de notre petit patrimoine partout dans les villages.
  • Poursuivre le développement du tourisme vert ainsi que l’utilisation du vélo en tant qu’outil touristique, vecteur de découvertes de notre riche patrimoine.
  • Proposer des activités touristiques ludiques et innovantes (géocaching, concept touristique original en lien avec le Géopark, …), en collaboration avec l’Office du Tourisme.
  • Entretenir les sentiers dans le respect de l’environnement existant.
  • S’associer à la campagne des « plus beaux villages de Wallonie ».
  • Encourager les interactions avec le Centre Marial.

8. Culture

La culture nous ouvre aux autres, force les découvertes et l’acceptation de nos différences.

Il faut éviter que la culture ne soit réservée qu’à des cercles restreints ; le folklore, le théâtre amateur, l’artisanat d’art sont des éléments essentiels à la dynamique culturelle.

La culture populaire au sens noble du terme est donc à valoriser.

Pour actionner ce levier culturel, nous nous engageons à:

  • Soutenir le Centre Culturel, l’Académie de Musique, l’asbl Beauraing Is Not Dead et la Rock’s Cool dans leurs actions quotidiennes en faveur de la culture, des arts et de la musique.
  • Favoriser l’organisation d’événements culturels décentralisés dans nos villages.
  • Prévoir une programmation cinéma en collaboration avec le Centre culturel.
  • Mettre en valeur les réalisations de tous nos artisans et artistes locaux
  • Proposer des cours de wallon, partie intégrante de notre identité.
  • Adapter les espaces publics à l’organisation d’événements et participer à l’installation d’œuvres d’art aux endroits clés de la ville.
  • Aménager une ludothèque en parallèle à la bibliothèque
  • Poursuivre la mise en valeur de notre bibliothèque

9. Sécurité et bien-être.

Beauraing …c’est le charme de la ruralité, l’équilibre parfait entre vitalité et tranquillité. Ensemble, nous continuerons à œuvrer pour des villages sécurisés où il fait bon vivre, en renforçant notre police de proximité.

En tant qu’autorité, avec la police nous devons lutter contre les nuisances du quotidien.

Le respect de l’autre est une condition essentielle à l’épanouissement personnel et est le fondement du vivre ensemble.

Aussi nous veillerons à :

  • Préserver dans tous les quartiers un cadre de vie agréable (verdissement, aménagements sécuritaires pour piétons et cyclistes, soutien aux animations des lieux centraux)
  • Apporter une aide aux riverains soucieux d’embellir leur rue ou leur village.
  • Développer l’organisation des rencontres conviviales tels que les marchés artisanaux.
  • Renforcer la sécurité aux abords de nos écoles (panneaux lumineux zone 30, éclairage…), de nos quartiers, de nos routes.
  • En collaboration avec les services de police, renforcer la culture de proximité et de prévention. Veiller à faire connaître davantage son agent de quartier. Utiliser le système be Alert de contact par Gsm.
  • Favoriser la mise en place de médiations dans les cas de différends entre voisins.
  • Lutter contre toutes les formes d’incivilités
  • Poursuivre les démarches entreprises auprès des opérateurs de téléphonie mobile afin d’offrir un réseau de qualité sur l’ensemble du territoire.
  • Placer des radars préventifs et répressifs.
  • Soutenir nos services incendies

10. Agriculture

L’agriculture est à l’origine de notre identité, nous sommes tous des ruraux.

Elle façonne nos paysages et donne du goût à notre terroir. Nous mettrons en valeur les savoir-faire de nos agriculteurs.

  • Créer un label spécifique pour les producteurs locaux permettant d’identifier ce qui est produit dans notre commune.
  • Acheter des produits locaux lors d’événements organisés par la Ville et soutenir cette politique auprès des cuisines collectives. ( écoles, cpas, crêches, …)
  • Perpétuer la mise à disposition d’une source d’alimentation en eau en période de sécheresse et rechercher d’autres solutions sur notre territoire.
  • Mettre à disposition un local de vente permanent pour promouvoir les produits agricoles et artisanaux locaux.
  • Poursuivre l’organisation du tri et de l’aide au ramassage des déchets agricoles (bâches, ….).
  • Pérenniser les marchés du terroir.

 

11. Economie-emploi-commerce

Le dynamisme d’un territoire dépend en grande partie de son tissu économique. L’accueil d’entreprises et de commerces constitue une priorité. Le rôle de la ville, c’est de créer les conditions favorables pour attirer davantage les investisseurs par la promotion et la prospection auprès des entreprises.

Nous veillerons à

  • Poursuivre la promotion du développement de la zone d’activité économique mixte (zoning).
  • Embellir et animer le centre pour renforcer son caractère convivial indispensable au développement de nos commerces.
  • Poursuivre le développement économique et social de la Base de Baronville
  • Favoriser l’initiative privée, être à l’écoute des indépendants et de leurs projets.
  • Maintenir la bonne santé financière de notre commune et en conséquence les taxes au niveau le plus bas possible.
  • Organiser chaque année un salon de l’emploi (rencontres employeurs/demandeurs d’emploi).

12. Sport

Le sport, notre garantie santé

La pratique d’une activité sportive est notre meilleur atout pour maintenir notre capital santé, mais aussi notre moral et notre vie sociale.

Nous voulons assurer la promotion des disciplines présentes sur notre territoire, maintenir la qualité des infrastructures en place, voire les améliorer, mais aussi offrir à d’autres sports la chance d’exercer leur discipline.

Pour ce faire, nous voulons

  • Aménager des infrastructures sportives communales en s’ouvrant à de nouvelles disciplines.
  • Optimiser les activités du hall omnisport faisant de ce lieu un espace de convivialité et rassembleur.
  • Favoriser la visibilité de tous les sports organisés sur le territoire communal (salon des sports, dynamisation du mérite sportif….)
  • Adapter les anciens locaux sportifs de Winenne à de nouvelles disciplines.
  • Rénover le parcours Vita du Castel afin de renforcer la pratique sportive collective ou individuelle et son accessibilité a toutes les catégories d’âges
  • Soutenir l’organisation de manifestations sportives intergénérationnelles.

13. Smart City

Intégrer le réseau des Smart Cities, ou Villes Intelligentes, c’est utiliser les nouvelles technologies pour améliorer la gestion de notre territoire et de nos bâtiments, avec pour finalité ultime l’amélioration de la qualité de vie des habitants.

Dans cet objectif,

Nous érigerons la transparence et la participation citoyenne en principe absolu : consultation des habitants pour tous projets d’envergure (et, si nécessaire, mise sur pied de commissions spécifiques par projet).

  • Améliorer encore la communication grâce aux nouvelles technologies de l’information.
  • Développer davantage les projets présentés aux conseils sur le site communal.
  • Inscrire des budgets participatifs (pour des projets proposés par les habitants, soumis au vote
  • Développer plus encore l’espace public numérique.
  • Mettre en place le Wi-Fi urbain.
  • Faciliter les démarches administratives en ligne via un E-guichet créé sur www.beauraing.be.
  • Veiller à l’accès le plus large aux informations via les applications smartphone.
  • Investir dans l’éclairage public intelligent.

Garantir l’information en temps réel des chantiers mis en œuvre à l’attention des habitants concernés.

Collaboration avec l’Administration

C’est une condition indispensable de réussite. La relation franche et de confiance qui s’est installée entre le collège, le conseil et l’administration, le personnel de la voirie, les services extérieurs a été un facteur de succès incontestable au cours des six dernières années.

Notre administration, nos ouvriers dirigés par notre Directeur Général font un travail formidable au quotidien au service des Beaurinoises et des Beaurinois. Je les remercie toutes et tous.

Le travail du personnel communal, nous l’avons au cours des six dernières années souvent mis en valeur. Il le méritait.

De notre côté nous veillerons à mieux gérer la carrière de nos agents, structurer les services et les soutenir, mais aussi mieux nous organiser pour ensemble être encore plus efficaces.

Nous sommes une des rares communes à avoir des services qui ouvrent autant d’heures sur la semaine et à répondre avec autant de proximité. La majorité souhaite poursuivre autant que possible dans cette voie et que chaque concitoyen se sente écouté à la commune.

Finances communales

Je ne peux terminer cette présentation sans parler du budget. Nos ambitions sont à la mesure de nos moyens. Nous savons qu’il faudra encore faire des arbitrages surtout dans le timing des projets, mais notre commune grandit et apporte des recettes supplémentaires elle-aussi. Sans fanfaronnade, nous pouvons miser sur la croissance. Mais toujours dans le respect de l’équilibre budgétaire et sans augmentation des taxes et des impôts.

Rien n’est évident, car les mauvaises nouvelles s’accumulent sur le dos des communes, comme la dégressivité des allocations de chômage, ou les moyens alloués à la réforme des zones de secours sans cesse croissants.

Nous avons au cours des six ans passés provisionné des montants importants pour faire face à toutes mauvaises nouvelles et nous voyons l’avenir sans crainte, mais aussi sans angélisme et de façon très réaliste.

Mesdames et Messieurs, l’avenir de Beauraing est entre nos mains à tous, il est rayonnant. Tous ensemble nous continuerons à faire de cette ville une commune où il fait bon vivre et ou les optimistes l’emportent toujours sur les pessimistes. Une commune dont nous sommes fiers, ou chacun a sa place, une commune solidaire qui relève les défis de son époque.

Toutes et tous conscients que notre plus belle richesse, elle est dans nos relations, dans nos associations, dans nos écoles, dans cette jeunesse pleine de promesses, avec nos ainés au sein de nos familles, au sein de nos entreprises dans le savoir-faire et le savoir-vivre de chacune et chacun des Beaurinois.

Cette manière de vivre, nous nous engageons à la protéger, à la partager afin de conserver un cadre de vie idéal pour chacune et chacun de nos concitoyens.

Je vous remercie pour votre écoute. »